Au terme d’une saison très aboutie à titre personnel, Mohamed Salah se doute cependant que la défaite en finale de Ligue des champions contre le Real Madrid joue en sa défaveur dans la course au Ballon d’Or 2022. L’an passé, il avait terminé seulement 7e de ce classement individuel. Cela l’avait «choqué», comme il l’a révélé dans un entretien accordé à France Football.
Le Ballon d’Or 2022 sera décerné le 17 octobre prochain et, depuis un moment déjà, il alimente bon nombre de conversations. Pour beaucoup d’observateurs, le grandissime favori à la succession de Lionel Messi se nomme Karim Benzema. Mais d’autres prétendants n’ont pas encore fait une croix sur le prestigieux trophée. À l’image de Mohamed Salah, qui reconnaît malgré tout que le revers de Liverpool en finale de Ligue des champions face au Real de KB9 (1-0) aura une influence.
«Pour cette année, cette défaite contre le Real Madrid constitue certainement un handicap, même si j’ai réalisé un bon match en finale. Mais elle n’annule pas tout ce que j’ai réalisé depuis des mois, a estimé l’attaquant égyptien dans un entretien accordé à France Football. Attendons le vote du jury. Et si je ne suis pas Ballon d’Or en 2022, je ferai tout pour être le suivant». Le numéro 11 des Reds sort d’une saison prolifique, puisqu’il a été à la fois co-meilleur buteur (23 réalisations) et meilleur passeur (13 passes décisives) de Premier League, championnat dont il a logiquement été élu meilleur joueur.

LE BALLON D’OR FIGURE AU PREMIER RANG DE MES OBJECTIFS
L’ancien Romain n’a toutefois remporté «que» la League Cup et la FA Cup avec son club, perdant en outre la finale de la CAN aux tirs au but face au Sénégal. «C’est formidable d’entendre son nom cité pour le prochain Ballon d’Or. Je ne le nie pas, j’ai envie d’être reconnu comme le meilleur joueur au monde. Et le Ballon d’Or figure au premier rang de mes objectifs».
Avant d’ajouter : «C’est vrai que j’ai été choqué par mon classement 2021».
L’an passé, Salah avait pris la septième place dans la hiérarchie de cette récompense individuelle. Avec 121 points, il avait notamment été devancé par Cristiano Ronaldo, N’Golo Kanté ou Jorginho, et avait fini bien loin du lauréat, Messi (613 points). Il figurera probablement en meilleure position cette année. Mais il va sans doute encore devoir patienter pour inscrire son nom au palmarès.