Selon la Direction de la santé d’Oran, il a été enregistré à ce jour pas moins de 9 tentatives de suicide d’adolescents de moins de 14 ans, suite au jeu de la «Baleine bleue», actuellement sujet de toutes les préoccupations. Si ces cas ont été enregistrés à l’échelle de la wilaya, 7 autres cas de suicide ont été signalés à l’échelle nationale. Selon la Direction de la santé, tous les cas signalés concernent des enfants scolarisés dans le cycle moyen.

Parmi les dispositions prises par la DSP d’Oran, pas moins de 87 médecins et psychologues ont été mobilisés pour assurer des tournées au niveau des établissements scolaires, afin de sensibiliser les enfants sur les dangers réels de ce jeu. Dans ce sillage, l’association «A cœur ouvert Lala», s’est invitée la semaine dernière à l’école primaire Amr Ibn El Aas de Médioni avec un groupe de psychologues pour expliquer et sensibiliser les enfants sur les méfaits néfastes du morbide jeu «La Baleine bleue». Une application téléphonique qui fait des ravages dans les milieux juvéniles jusqu’à les pousser au suicide. Un phénomène apparu, ou plutôt connu depuis peu, suite aux cas de suicide enregistrés à travers plusieurs villes du pays. Pour l’association «A cœur ouvert Lala», parler directement avec les élèves reste le meilleur moyen de sensibilisation et de prévention contre les dangers de ces jeux. Ce que nous confirmera, le président de l’association Chetouane Abdelkader, très actif auprès des démunis et des causes sociales et humanitaires. Ainsi, dans sa tournée de sensibilisation, l’association «A cœur ouvert Lala», le choix s’est porté sur cette école primaire du quartier populaire de Médioni.
J. M