Poursuivant son périple dans les différentes communes, le wali de Boumerdès Abderrahmane Madani Fouatif était, dimanche, dans la commune de Baghlia pour s’enquérir de la situation socioéconomique de la population locale.

Au niveau des zones d’activité de la localité, le wali a réitéré sa détermination à les assainir afin de relancer la dynamique de développement local. « Il y a Beaucoup de zones et il y a beaucoup de spéculations et c’est beaucoup du temps perdu », lancera-t-il devant les responsables locaux et les promoteurs lors de sa visite dans la zone industrielle de Baghlia. « Les résultats escomptés quant au développement n’ont pas été a atteints», tonnera-t-il, en s’engageant à s’occuper personnellement de ce volet sensible de l’investissement. «C’est la volonté qui fait défaut pour créer des richesses car les moyens locaux existent», ajoutera-t-il, en exigeant plus de rigueur et de sérieux dans la gestion. Les escales effectuées dans une avicole et une huilerie, implantées dans la zone, a permis au premier responsable de la wilaya de constater de visu les potentialités pour une meilleure production. Il a suggéré la création d’un pôle économique pour la filière avicole qui dispose d’atouts importants dans la région. Dans ce cadre, le wali a promis à un promoteur d’attribuer une superficie de plus de 10 000 m2 pour la réalisation d’une usine de fabrication d’aliments de bétail et d’énergie en procédant au broyage des grains d’olives. Les projets relatifs à la réalisation d’une polyclinique, d’un complexe sportif, d’un siège de la daïra ainsi que les projets de 142 logements RHP et 50 logements LSP ont été visités par le wali. Il a insisté sur le respect des délais de réalisation avant de s’enquérir du service de la biométrie au niveau du siège de la commune.
K.K.