Les éléments de la Protection civile de l’unité d’Azazga sont intervenus, dans la journée de samedi dernier, vers 11H, suite à la découverte d’un corps sans vie, au niveau de la nouvelle autoroute, à proximité du village Ighil Bouzel commune et daïra d’Azazga.

La victime non identifiée est âgée entre 45-50 ans, de sexe masculin, a été retrouvée gisant sur le ventre, sous un pont, dans un état de décomposition. Les causes du décès restent encore indéterminées. La dépouille a été déposée à la morgue de l’hôpital Azazga. La veille, à 10H, les éléments de la Protection civile de Tizi Ouzou ont été sollicités pour porter secours à une personne heurtée par un véhicule qui a effectué une manœuvre suivie d’un dérapage. L’accident a été signalé sur la RN12 au lieudit Chamlal, à moins de dix kilomètres, à la sortie Est de Tizi Ouzou. De graves blessures ont été occasionnées à la victime de sexe masculin âgée entre 30 et 40 ans et qui ne serait pas originaire de la localité, selon les indications fournies par les pompiers qui ont procédé à son évacuation vers le CHU de Tizi Ouzou. Deux autres passagères, âgées respectivement de 40 et 35 ans, ont été blessées. Elles ont été évacuées vers le même CHU. Légèrement blessé, le chauffeur a, quant à lui, été soigné sur place. Les services de la Protection civile ont également fait état de l’intervention, le même jour, à 13H30, de leurs éléments de Bouzeguène pour l’évacuation d’une personne qui a perdu connaissance suite à une asphyxie par monoxyde de carbone émanant d’un chauffage à gaz naturel. Agée de 50 ans, de sexe masculin, la victime habitant à Bouzeguène centre a été évacuée vers la polyclinique de la même ville.