Des images éblouissantes sont celles des flaques nichées dans les pieds des dunes, produites par les eaux des dernières pluies qui ont frappé la ville de Timimoun dimanche soir.

Des dunes dorées et de l’eau transparente qui brillent sous le soleil, est l’image offerte, ce lundi matin, aux habitants de la ville de Timimoun, située à 200 km au nord-est du chef-lieu de la ville d’Adrar.

Les pluies orageusesqui ont frappé certaines régions de la wilaya d’Adrar, on laissé des paysages éblouissants résultants des cumuls d’eau formant de belles flaques d’eau de plusieurs dizaine de profondeur aux pieds des dunes de sable. Un paysage rare et sublime qui vous donne l’impression de traverser des petites îles en plein océan.

Un paysage, rare et féerique qui a fait oublié à la population, un peu de sa souffrance suite aux inondations et dégâts causés par ces dernières intempéries. 

Des dégâts mais aucune perte de vie

Loin de la beauté du paysage, des maisons et des habitations d’argile se sont effondrés dans le vieux Ksar de Timimoun. Heureusement, aucune perte de vie à déplorer.

Des dégâts matériels et infiltrations d’eaux dans des habitations ont été enregistrés, selon un communiqué de la wilaya d’Adrar, qui fait état, entre autre, de l’effondrement des murs de deux maisons adjacentes la vieille mosquée a l’intérieur du Ksar, deux poteaux électriques tombés, obstruction des canaux d’assainissement et la formation des flaques d’eau en milieu de certaines routes rendant la circulation impossible . A rappeler que la région connaît en cette période de l’année des

GhellabChahinez