L’article 84 de l’avant-projet de loi de finances 2021 prévoit que les entreprises ayant le label de start-up bénéficient de l’exonération de la Taxe sur l’activité professionnelle (TAP) et de l’impôt sur le bénéfice des sociétés (IBS) pendant une durée de deux ans à partir de la date d’obtention du label ainsi qu’un droit de douane de 5% appliqués pour les équipements entrant dans la réalisation de leur projet d’investissement.K. R.