Des notaires ont refusé d’authentifier les formulaires de souscription des signatures individuelle pour des postulants à la candidature à la présidence de la République, au motif qu’ils ne savent pas qu’ils doivent s’occuper d’une telle opération. Réagissant à cet état de fait, les postulants ont avisé l’Autorité nationale indépendante des élections qui a répondu par le biais d’un de ses membres, Rachid Berdane, qui n’est autre que le président de la Chambre nationale des notaires. «Les notaires ont été destinataires, le 25 septembre dernier, d’une correspondance les sensibilisant à accomplir leur mission d’authentification des formulaires de souscription des signatures individuelles des postulants à la candidature pour l’élection présidentielle du 12 décembre prochain», a-t-il affirmé, avant de souligner que «des mesures seront prises à l’encontre des notaires qui prétendent n’avoir rien reçu», sans préciser la nature de ces mesures. I. D.