Grâce à un Lionel Messi des grands soirs et auteur d’un doublé, l’Argentine s’est facilement imposée contre le Honduras 3-0. C’est le 34e match sans défaite pour les hommes de Scaloni. Si le Brésil se trouve en France pour disputer ses deux matchs amicaux avant la Coupe du monde, dont une première victoire hier soir au Havre contre le Ghana (3-0), l’Argentine, elle, se trouve à Miami aux États-Unis. Cela ne l’empêche pas de s’éclater à sa manière puisque, comme son grand rival sud-américain, elle l’a emporté cette nuit sur le même score 3-0 face au Honduras. Le grand artisan de ce succès est un certain Lionel Messi. La Pulga a inscrit un doublé devant les 64 420 spectateurs acquis à sa cause, dont un penalty juste avant la pause (45e+3). Au quart d’heure de jeu, le joueur du PSG était déjà à l’origine de l’ouverture du score signée Lautaro Martinez (16e) en glissant un subtil ballon par-dessus la défense à Papu Gomez, passeur pour le buteur de l’Inter. «Avec Messi, il y a toujours une fête», titre même Olé ce matin en référence au récital du numéro 10.

Le lob génial Léo
Car la prestation de Messi ne s’est pas arrêtée là, bien au contraire même. À la 69e minute de jeu, Enzo Fernandez intercepte un ballon dans les pieds d’un défenseur hondurien dont le septuple Ballon d’Or profite immédiatement. Sans contrôle et à 30 mètres du but, il envoie un lob parfait, imparable, dans la cage adverse, offrant au passage un 34e match consécutif sans défaite pour son équipe, à moins de deux mois de la Coupe du monde. Probablement son dernier grand rendez-vous avec l’Albiceleste. « Nous sommes aussi impatients qu’eux mais nous devons rester calmes. Nous avons une grande équipe mais la Coupe du monde, c’est spécial. Nous devons y aller étape par étape » a tempéré la star à la fin d’une rencontre où il aurait même pu terminer avec un triplé sur cette dernière reprise acrobatique (85e). Pas de quoi gâcher la fête non plus avant de retrouver la Jamaïque le 28 septembre. n