Il existe 177 bureaux de liaison d’entreprises étrangères en Algérie,

alors qu’aucune entreprise algérienne ne possède de bureau de liaison à l’étranger. Les entreprises algériennes déplorent la loi 14-04 « qui ne distingue pas un bureau de liaison d’un investissement à l’étranger », selon Chakib Boublenza, président de l’Algerian Export Consortium