La chaîne de supermarchés Tesco a annoncé mercredi avoir embauché 45.000 personnes ces deux dernières semaines au Royaume-Uni pour faire face à une envolée d’achats en prévision du confinement dû au coronavirus mais aussi compenser l’absence d’employés malades. Un des principaux concurrents de Tesco, Sainsbury’s, a pour sa part recruté 9.000 personnes supplémentaires ces dernières semaines, un chiffre qui devrait rapidement monter à 11.000. Le géant de la distribution britannique affirme, dans un communiqué, que la constitution frénétique de stocks en vue des mesures de confinement a entraîné un bond de 30% des achats.