Au moins un millier de personnes ont été tuées dans le puissant séisme qui a frappé le sud-est de l’Afghanistan dans la nuit de mardi à mercredi, selon un haut responsable d’une des provinces les plus affectées.

“Le bilan a atteint les 1.000 morts et ce chiffre augmente. Les gens creusent tombes après tombes”, a déclaré le chef du service de l’Information et de la Culture de la province de Paktika, Mohammad Amin Huzaifa, dans un message à la presse.