Comme prévu par les spécialistes et observateurs, le Sénégal passe en finale de cette 32e édition de la coupe d’Afrique des Nations. Au bout de 120 minutes époustouflantes, l’équipe d’Aliou Cissé a pu finalement s’ouvrir le paradis de la finale face à des Tunisiens qui n’ont pas démérité en se battant jusqu’à la dernière seconde du temps additionnel.

C’est justement au cours de cet extra time que le seul but de la rencontre a été inscrit exactement à la 101 minute. Un but contre son camp du défenseur tunisien Dylan Bronn sur une mauvaise sortie du gardien Hassan. Ce but à l’actif des Sénégalais intervenant dans un temps critique fera particulièrement mal aux camarades de Khazri. Ces derniers tenteront de revenir à la marque en multipliant les raids vers la surface de l’excellent Gomis. L’on relèvera à quelques minutes de la fin cette main d’Idrissa Gey à l’intérieur de la surface de réparation sénégalaise qui poussera l’arbitre à consulter le VAR pour enfin décider que la main était involontaire. Cette demi-finale qui s’est jouée sur l’excellente pelouse du stade de la défense aérienne n’aura pas été avare en suspense. Tour à tour, les deux adversaires vont rater un penalty chacun à cinq minutes d’intervalle au bout d’une grosse intensité. Sassi place un tir qui touche la main de Koulibaly, penalty ! Mais le même Sassi rate lamentablement son exécution laissant se prolonger le suspense. Cinq minutes plus tard, l’arbitre éthiopien Tesema siffle un autre penalty après une faute sur Sarr commise par Bronn. Saivet perd également son duel avec Hassan. Les Sénégalais préserveront leur avantage jusqu’au coup de sifflet final qui les délivrera les propulsant en finale. La Tunisie après un début de CAN particulièrement décevant s’est ressaisie dans les huitièmes et le quart de finale. La sélection dirigée par le Français Alain Giresse aura réalisé une prouesse malgré cette défaite au forceps en demie-finale face au Sénégal favori avant le lancement de la CAN égyptienne. Le technicien français très critiqué par les médias tunisiens notamment au début de la compétition pourra faire valoir une participation plus qu’honorable. Le Sénégal, l’une des meilleures formations de la CAN arrive en finale en ne concédant qu’une seule défaite et un seul but, signés l’Algérie au premier tour. Au rendez-vous, les camarades de Sadio Mané joueront ainsi leur deuxième finale et tenteront d’arracher vendredi prochain leur première couronne africaine. n