Les athlètes algériens Taoufik Makhloufi (800m / 1500m) et Abdelmalik Lahoulou (400m/haies) ont choisi respectivement la France et les Etats-Unis d’Amérique pour leurs stages de préparation, en vue de la saison 2019

, a-t-on appris lundi auprès de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA). Makhloufi, champion olympique du 1500m en 2012 à Londres, a choisi la capitale française, Paris, pour un stage bloqué allant du 8 novembre au 6 janvier, alors que Lahoulou a jeté son dévolu sur la ville d’El Paso, relevant de l’Etat du Texas, dans le sud-ouest des Etats-Unis. Le double vice-champion olympique du 800 et 1 500 m à Rio de Janeiro-2016 Taoufik Makhloufi, éloigné des pistes depuis près de deux ans à cause d’une méchante blessure, avait repris les entraînements il y a près de deux mois ici en Algérie avant de se rendre le 8 novembre en France pour un stage bloqué pour préparer les grandes échéances internationales à venir dont les championnats du monde Doha 2019 et les Jeux olympiques JO-2020 de Tokyo. De son côté, le hurdler algérien a privilégié la ville américaine, car située à près de 1 200 m d’altitude, ce qui convient parfaitement à son programme de préparation. Il s’y trouve depuis le samedi 11 novembre, et il y séjournera jusqu’au 23 décembre prochain. Parmi les importantes échéances internationales que préparent les deux internationaux algériens, les prochains championnats du monde d’athlétisme, au Qatar et les Jeux olympiques Tokyo en 2020.