Le coup d’envoi de la 12e édition du cross de la Révolution de Djelfa a été donné, hier au niveau du parcours «Sin Elba» de la ville, avec la participation de 1 246 coureurs représentant 83 clubs de 37 wilayas du pays.

Cette 12e édition du genre a été baptisée du nom du moudjahid défunt Colonel Ahmed Ben Cherif, en guise d’hommage rendu, par la Ligue d’athlétisme de la wilaya, à cette personnalité révolutionnaire et historique de la région, décédée durant cette année. Dans son allocution à l’occasion, Abdennouz Mourad, directeur de l’organisation auprès de la Fédération algérienne d’athlétisme, s’est félicité de la bonne organisation de cet événement sportif, inaugurant la saison sportive, englobant 11 compétitions. Il a cité pour preuve du succès de ce cross, «le nombre important des coureurs participants». Le responsable a, également, signalé, l’organisation programmée de deux autres cross similaires à Biskra et Béjaïa. Soit deux autres compétitions susceptibles de constituer, selon lui, «autant d’opportunités pour l’entraîneur national de la discipline, pour sélectionner les meilleurs athlètes aptes à prendre part au championnat arabe, prévu en janvier prochain à Amman(Jordanie)». Ce cross de la Révolution a été ouvert par une course des jeunes catégories des écoles sportives, dont la première place du podium est revenue au coureur Abderrahmane Yekhlef de Blida, suivi en 2e et 3e places par deux coureurs de la commune de Bouiret Lehdeth de Djelfa.