Le coureur algérien Abderrahmane Anou a décroché la première place sur le 1 500 m du Championnat de France de l’élite en salle, disputé dimanche soir à Bordeaux, avec un chrono de 3:54.38.

Le sociétaire du club de Montpellier a devancé Sofiane Selmouni, de l’AC Illzach Kingersh (3:55.04) et Samir Dahmani de l’Athletic Sports Martigues (3:55.20). Le 12 février, Anou avait couru le 3 000 m d’un autre meeting en salle à Metz, où il s’était contenté de la 6e place avec un chrono de 7.58.50, contre 7.44.55 pour le vainqueur de cette course, le Français Amdouni Morhad. Pour sa part, le coureur algérien Miloud Laredj a remporté le 400 m (B) du Championnat de France de l’élite en salle, au moment où son compatriote Fethi Benchaâ s’est contenté de la 3e place, derrière le Français Predea Manounou (2e). Laredj, sociétaire de l’Athlétic Trois Tours, a bouclé la course en 47:89, suivi de Predea, du Stade Sottevillais (48:42) et Benchaâ, du Stade Français (Paris), ayant complété le podium en 48:54. La finale du 400 m (A) a été remportée par Thomas Jordier de l’Athlétisme Tremblay (47:56), suivi de Hazir Inoussa du Stade Poitevin Athlétisme (47:89) et Nicolas Courbière de l’UC Toulouse (47:91).