Dans sa note de conjoncture dont la synthèse a été diffusée hier par l’APS, le Conseil national des assurances (CNA), le chiffre d’affaires du marché algérien des assurances a connu une hausse de 8,1% au premier trimestre de 2018 par rapport à la même période de 2017. Le marché, précise le CNA, reste dominé par la branche assurance de l’automobile.

D’après cette note de conjoncture, la production des assureurs de la place a atteint 39, 37 milliards de dinars durant la période janvier-mars 2018. L’année dernière à la même période elle était de 36,42 milliards de dinars. Par branche, le chiffre d’affaire de l’assurance automobile a été de 20,8 milliards de dinars (contre 19,8 mds DA en 2017), en hausse de 4,7%. Cette assurance demeure encore la principale du marché avec une part de près de 59%. Le nombre de contrats qui ont été souscrits est passé de 1 788 678 au  1er trimestre 2017 à 2 303 599 contrats à la fin du premier trimestre  2018, soit une augmentation de près de 29%.
Les garanties obligatoires-automobiles ont, quant à elles, enregistré une hausse de 69,5% et détiennent 29,5% du portefeuille de la branche, alors que les garanties facultatives ont régressé de 9,7%. S’agissant des assurances Incendie et Risques divers (IRD), leur chiffre d’affaires a été de 12 milliards de dinars (hausse de 17%) et détiennent 34% du portefeuille global. La branche transport a réalisé une croissance de 6,6% par rapport au premier trimestre 2017 avec un chiffre d’affaires de 1,35 milliards de dinars tiré essentiellement par le transport maritime. Le chiffre d’affaires des assurances agricoles a baissé à 631,8 millions de dinars (contre 720,8 millions de DA) en conséquence de la baisse des réalisations des sous-branches « production animale», «multirisques engins et matériel agricole » et « responsabilité agriculteur ». Le nombre de contrats de cette branche a reculé à 107 691 au 1er trimestre 2018 contre 114 636 au même trimestre 2017. Pour ce qui concerne les parts de marché, celle des sociétés d’assurance de dommages à capitaux privés est de 28% avec un chiffre d’affaires de 9,8 milliards de dinars. Le chiffre d’affaires des assurances de personnes (accidents, maladie…) a été de 3,3 milliards de dinars au 1er trimestre 2018, en hausse de 2,4%. Les indemnisations des sociétés d’assurance de personnes se sont élevées à 526,3 millions de dinars au 1er trimestre 2018, dont plus de 63% consacrés à la branche «prévoyance collective», suivie de la branche «vie-décès» avec 20,1%. Concernant les indemnisations fournies par l’ensemble des sociétés d’assurances, elles se sont chiffrées à 15,2 milliards de dinars contre
14,1 milliards de dinars (+8%). n