C’est dans une grande ambiance et en présence d’une foule record, au stade Abdelkader Reguig de Maraval, que s’est terminée, en apothéose, la finale du grand tournoi national de proximité, «Hiver Foot». 

Les équipes qui ont animé les différentes finales ont eu l’honneur de voir le ministre Hadi Ould Ali, le wali Zaalane Abdelghani, le contrôleur Salah Nouasri et le représentant du président-directeur général de MOBILIS Chouder Ahmed, leur remettre les médailles, les trophées et différents cadeaux. Ce qui a créé une grande joie auprès des finalistes, Touggourt, Béjaïa, Ouargla, Tiaret, Belabbés, Tindouf, Oran, Kouba, Benaknoun, et l’académie de l’Espagnol de Barcelone. Le président de la Radieuse, Chafi Kada avait pris l’initiative d’honorer, avec un match de gala auquel a participé le ministre de la jeunesse et des sports, Hadi Ould ali, en tant que joueur aux cotés des Belloumi, Kouici, Bencheikh, Megharia, Betrouni, Cherif el Ouazzani, Haddou Moulay, Hansal et l’ancien entraineur de l’équipe nationale, Khalef Mahieddine, les ex-dirigeants et entraîneur du football national, les regrettés Kacem Elimam (MCO), Mohamed Djouad (MCA) Lefkir Mohamed (CRB) et Smail Khabatou (équipe nationale). Par ailleurs, un trophée du mérite a été remis, par Chafi Kada, au ministre de la jeunesse et des sports, Hadi Ould Ali, qui représentait le Président de la République, en marge de la finale du grand tournoi national de proximité, «hiver foot». Tarek Benali de Béjaïa, et Rabah Mohamed de Ouargla, s’exprimant au nom des représentants des 48 wilayas du pays ont vivement remercié le Président Bouteflika, pour son intérêt indéfectible à la jeunesse algérienne.
De leur côté, les Belloumi, Bencheikh, Kouici, Megharia, Betrouni, Hansal et Khalef Mahieddine, l’ancien entraineur de l’Equipe nationale et de la JSK, ont confirmé leur fidélité, leur soutien et leur profonde reconnaissance au Président de la République pour tous les efforts qu’il a fait et continue de faire pour le développement de l’Algérie et la promotion de sa jeunesse, sans oublier les grands projets sportifs réalisés et qui ont permis au pays et sa jeune population de s’épanouir.