L’Agence américaine « Associated Press » (AP) a appelé dimanche à une enquête indépendante sur une frappe aérienne israélienne qui a visé et détruit un bâtiment dans la ville de Ghaza qui abritait ses bureaux, indique un communiqué de l’agence. La rédactrice en chef de l’AP, Sally Buzbee, a déclaré dans un communiqué qu’il fallait une enquête indépendante sur les circonstances de la frappe aérienne israélienne sur la tour Al-Jalaa dans la bande de Ghaza, dans laquelle se trouvait le bureau de l’agence. « Le public mérite de connaître les faits (…) le gouvernement israélien n’a pas encore fourni de preuves claires pour justifier son attaque, qui a détruit et rasé la tour composée de 12 étages », a ajouté Buzbee. « Nous sommes dans un état de conflit (…) et nous ne sommes du côté d’aucune partie dans ce conflit », a-t-elle souligné. Il est plus approprié, pour elle, d' »avoir une perception indépendante sur ce qui s’est passé hier, une enquête indépendante ». Il est à noter que le nombre des victimes des attaques sionistes continues contre Ghaza est passé, depuis lundi, à 197, dont 58 enfants et 34 femmes, en plus de 21 morts et des centaines de blessés en Cisjordanie occupée, selon le ministère palestinien de la Santé.