Le tribunal criminel près la Cour d’Alger a décidé, mardi, le report au 4 mars prochain du procès de l’affaire d’assassinat de l’ex-directeur général de la sûreté nationale (DGSN), Ali Tounsi, dans lequel est poursuivi l’ex-chef de l’unité aérienne de la DGSN, Chouaïb Oultache, en raison du boycott de l’audience par les avocats. Le tribunal a ordonné, selon la présidente de l’audience, de ramener le dénommé Anis Rahmani, détenu à l’établissement pénitentiaire de Koléa (Tipasa), pour comparaître en tant que témoin dans cette affaire. L’ex Chef de l’unité aérienne de la DGSN est poursuivi pour «homicide volontaire avec préméditation, tentative de meurtre et possession d’arme à feu de 4e catégorie sans autorisation, dans l’affaire de Ali Tounsi, assassiné le 25 février 2010 dans son bureau, au siège de la DGSN. Le tribunal criminel près la Cour d’Alger avait prononcé, le 27 février 2017, la peine capitale contre Chouaïb Oultache pour les faits qui lui sont reprochés. (APS)