Prêté à l’ASM par Leicester, l’international algérien réalise un début de saison tonitruant. Une aubaine pour le club du Rocher qui disposerait d’une option d’achat plus qu’abordable. Cet été, l’AS Monaco n’a pas changé ses habitudes. Confronté à un début de saison très compliqué, le club de la Principauté s’est activé à la fin du mercato pour renforcer son équipe, notamment son secteur offensif. Le 21 août dernier, après avoir arraché Wissam Ben Yedder à Séville en échange d’un chèque de 40 M€, l’ASM a décroché le prêt d’Islam Slimani. Cédé par Leicester, le champion d’Afrique 2019 a débarqué en Principauté sans déclencher un fort enthousiasme. Auteur de saisons moyennes à Leicester, Newcastle et Fenerbahçe depuis son départ du Sporting Portugal, le Fennec n’affichait pas des statistiques dignes d’un joueur pouvant sortir Monaco des bas fonds du classement de Ligue 1. Et pourtant.
En cinq matches de Ligue 1, Slimani a fait taire toutes les critiques. Auteur de 4 buts et de 5 passes décisives (meilleur passeur du championnat), l’Algérien a démontré toute sa valeur. Et aujourd’hui, son arrivée sous forme de prêt est considérée comme la bonne pioche du dernier mercato estival français.