Zinedine Zidane va-t-il devenir le prochain coach du PSG ? Vendredi, de nombreuses sources, espagnoles et françaises, ont affirmé que les positions entre l’ancien entraîneur du Real et l’état-major du PSG se seraient nettement rapprochées. Mais AS avance de son côté que ZZ aurait finalement dit non, restant fidèle à sa volonté de succéder à Didier Deschamps chez les Bleus.
Bien curieux dossier que celui de Zinedine Zidane. Avant-hier, c’est un tsunami d’optimisme qui a envahi la capitale après la révélation d’un accord quasi-imminent entre le PSG et l’ancien coach du Real Madrid. Après des réunions au Qatar, les positions des deux camps semblaient s’être rapprochées. Mais, hier, AS affirmait que le Français a finalement dit non.
Selon le quotidien espagnol, qui s’appuie des sources proches de la négociation des dernières heures, Zidane aurait été très tenté par l’opportunité PSG. Autant pour le projet sportif à incarner que par le salaire royal proposé. Mais il aurait (encore) dit non. Avec une obsession en tête : remplacer Didier Deschamps à la tête des Bleus après le Mondial au Qatar. Dans cette optique, un contrat avec Paris aurait écarté cette possibilité.

POCHETTINO VA BIEN PARTIR
Mais les négociations ont bien eu lieu selon AS, qui affirme qu’elles auraient été menées par l’émir du Qatar directement avec ZZ, expliquant peut-être la sortie de l’agent historique de Zidane, Alain Migliaccio, dans les colonnes de L’Équipe. La possibilité de construire son propre staff technique, avec David Bettoni en adjoint, et la mainmise sur le mercato auraient été au menu de discussions alléchantes mais finalement refusées par Zizou.
Dès lors, comme l’expliquait le Parisien ces dernières heures, d’autres pistes continuent d’être explorées au PSG. Celle menant à Christophe Galtier reste la priorité de Luis Campos qui travaillait aux contours de l’effectif parisien en imaginant le coach niçois à sa tête la saison prochaine. De son côté, comme l’explique L’Équipe, Mauricio Pochettino aurait reçu la confirmation de la part de ses dirigeants que son aventure au PSG allait s’arrêter là, après avoir caressé l’espoir de continuer une année de plus. Bref, à Paris, ça bouge toutes les heures. Mais ça n’avance pas aussi vite que prévu. Parce que le rêve Zidane continue de faire fantasmer les dirigeants qataris. Jusqu’à quand ? n