Plus de 900 000 personnes travaillent dans le secteur de l’artisanat, mais l’un des principaux problèmes auxquels font face les artisans reste la contrefaçon. Un phénomène qui a fait réagir le ministre du Tourisme, Benmessaoud, qui a annoncé la création prochaine d’une commission interministérielle pour la protection de l’artisanat.
Le ministre, qui s’exprimait en marge de sa visite d’inspection dans la wilaya d’Oran, a tiré la sonnette d’alarme face à l’invasion de produits d’artisanat «made in China» dans les boutiques, annonçant des mesures urgentes pour lutter contre la contrefaçon touchant les produits d’artisanat algérien et qui nuit au secteur, et à l’économie nationale de manière générale. Il a indiqué que cette commission comprendra des représentants des ministères du Tourisme et de l’Artisanat, de l’Intérieur et des Collectivités locales, ainsi que de la direction générale des Douanes.
Les artisans ont fait part de leurs préoccupations, notamment concernant le problème des produits algériens contrefaits, ainsi que d’autres problèmes en relation avec les difficultés de commercialisation de leurs produits. Ils interpellent également les pouvoirs publics sur la labellisation de leurs produits.
Ils ont révélé au ministre que des produits locaux, notamment dans le domaine de la joaillerie, sont imités et contrefaits dans des pays étrangers à des prix dérisoires, et indiqué que cette situation a été à l’origine de grandes pertes financières pour les artisans et de postes d’emploi.
Le ministre a indiqué que «cette hémorragie touche non seulement l’économie nationale, mais également le patrimoine culturel national», ajoutant qu’il y a «nécessité de changer le système de gestion administrative dans le secteur de l’artisanat, au profit d’une gestion moins bureaucratique et au service de l’artisanat». Le nombre d’unités d’artisanat et des métiers a atteint 506 104, ayant contribué à la création de plus de 960 000 emplois.
Le ministre a ensuite inauguré le nouvel aquaparc de Kristel, commune de Gdyel, réalisé dans le cadre d’un investissement privé. Il a relevé que la saison estivale 2019, notamment à Oran, a été une réussite totale, notamment avec les 2 000 lits supplémentaires dans les structures hôtelières oranaises. M. Benmessaoud a procédé également à la pose de la première pierre d’un nouveau projet d’établissement hôtelier, non loin de la gare routière El-Bahia d’Oran. Cette structure privée sera livrée en janvier 2021 et sera dotée de 120 chambres, 24 suites, et de plusieurs autres commodités.
Par ailleurs, le ministre du Tourisme s’est rendu sur le chantier du village méditerranéen, village olympique prévu pour les jeux Méditerranéens de 2021, où il s’est enquis de l’avancement des travaux. Sur place, les responsables du projet ont indiqué que le taux d’avancement du projet a atteint 76,63% et sera livré fin 2019.
F. D.