A la sortie de son dernier match à l’Emirates Stadium, remporté par Arsenal contre Burnley (7-0), Arsène Wenger a eu une pensée pour Sir Alex Ferguson, son ancien rival du temps où il dirigeait Manchester United, opéré d’urgence samedi pour une hémorragie cérébrale.

«Je l’ai vu la semaine dernière, il avait l’air en pleine forme», a confié Wenger, qui avait reçu l’hommage d’Old Trafford et de Ferguson dimanche dernier après l’annonce de son départ en fin de saison. «Il m’a dit qu’il faisait beaucoup d’exercices, mais ce genre d’accident peut arriver, a ajouté Wenger. Je lui souhaite le meilleur, et qu’il se rétablisse le plus rapidement possible. C’est un homme fort, et moi je suis quelqu’un d’optimiste.»