Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, les différents services de la police judiciaire de la wilaya de Boumerdès ont arrêté 257 personnes impliquées dans 187 affaires de divers délits durant le mois de novembre écoulé.

Présentées devant le magistrat instructeur, 38 d’entre elles ont été placées sous mandat de dépôt et les dossiers des autres inculpés sont envoyés à la justice, a-t-on appris d’un communiqué de la Sûreté de wilaya. En matière de sécurité publique, 24 affaires ont été traitées. Il s’agit de délits de constitutions d’associations de malfaiteurs et de port d’armes blanches interdites dans lesquelles sont impliqués 47 individus dont 7 ont été incarcérés. Le même bilan fait part de l’arrestation de 117 personnes impliquées dans 99 affaires pour des délits relatifs aux coups et blessures volontaires, à la profération d’insultes, menaces et humiliation contre autrui. Dans le volet, atteinte aux mœurs, 7 individus inculpés dans 5 affaires ont été arrêtés et 2 d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt alors que les dossiers des autres mis en cause ont été envoyés à la justice. Ils sont accusés de viol, d’atteinte à la pudeur sur enfant et incitation de mineurs à la débauche. Les policiers ont traité pas moins de 28 affaires liées aux crimes économiques, faux et usage de faux, escroquerie, vols qualifiés, atteintes aux biens d’autrui et actes de vandalisme où 51 personnes ont été arrêtées. Dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité, une seule affaire a été traitée et un individu a été arrêté, a-t-on appris du même communiqué. En matière de lutte contre la drogue, la police judiciaire a procédé à l’arrestation de 36 individus impliqués dans 22 affaires. Il a été procédé à l’incarcération de 15 inculpés et la saisie de 240 grammes de drogue et 787 comprimés de psychotropes.
K. K.