L’Assemblée populaire de wilaya (APW) de Tizi-Ouzou a annoncé, mercredi, qu’elle a créé un prix pour la Paix, la Fraternité et l’Unité, décerné, dans sa première édition, au père du défunt Djamel Bensmain (assassiné à Larbaa n’Ath Irathen), pour son rôle dans la préservation de la cohésion du peuple algérien.
Intervenant à l’ouverture d’une session extraordinaire de l’APW, consacrée aux derniers incendies du 9 août qui ont touché une trentaine de communes de la wilaya pendant plus d’une semaine, le président de cette assemblée élue, Youcef Aouchiche, a indiqué que ce Prix de la Paix est décerné au père de Djamel Bensmain, pour son rôle déterminant, après l’assassinat «abject» de son fils, dans «l’extinction de la Fitna (discorde)», entre les enfants de l’Algérie.
«Malgré son drame et son chagrin, le père de Djamel Bensmain a fait preuve d’un sens élevé de patriotisme, de sagesse et de tolérance. Il a intervenu et a mis fin à la Fitna, que certains cercles voulaient promouvoir entre les enfants du peuple d’un même pays», a souligné le président d’APW.
Ce même responsable a relevé que les déclarations du père du défunt, «ont vite stoppé les extrémistes de tout bord qui voulaient instrumentaliser cette tragédie pour raviver le brasier de la haine et de la Fitna». <