Le Caire a repris ses vols directs à destination et en provenance du Qatar, après une suspension qui a duré plus de trois ans et demi, ont rapporté lundi des médias égyptiens. Selon l’agence de presse égyptienne, la compagnie aérienne «Egypt Air» a relancé ses premiers vols vers la capitale qatarie, Doha, à la lumière de la décision de réouverture de l’espace aérien à destination et en provenance de du Qatar. L’agence a déclaré que «l’avion de la compagnie a décollé avec 38 passagers à bord». Les médias locaux, dont le journal Al-Youm Al-Sabea, citant des sources d’Egypt Air, ont affirmé que «le même avion reviendra de Doha au Caire avec 91 passagers à bord à 4h50 locales (2 h 50 GMT)». D’après la même source, 4 vols (aller-retour) seront assurés quotidiennement. Le site Web Flight Radar 24, spécialisé dans le suivi du trafic mondial de l’aviation civile, a précisé que le premier vol à destination de Doha, arriverait dans l’espace aérien saoudien à 9h00 GMT. Le 12 janvier, l’Egypte a annoncé la levée de l’interdiction des vols pour les compagnies aériennes qatarie, qui avait été imposée depuis plus de 3 ans, à la suite de la conclusion de la réconciliation du Golfe. Cette décision prend effet à quelques jours de l’annonce de l’Arabie saoudite et des Emirats arabes unis de l’ouverture de toutes les frontières maritimes, aériennes et terrestres avec le Qatar, suite aux décisions prises lors du sommet du Conseil de coopération du Golfe à Al-Ula, en Arabie saoudite. Le sommet d’Al-Ula, qui s’est tenu le 5 janvier, a abouti à la signature d’un accord de réconciliation mettant fin au blocus imposé par l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte à Doha depuis juin 2017.