Certes, l’écart n’est pas vraiment conséquent avec le poursuivant direct, mais il y a une forte ambition. Celle d’aller chercher le titre honorifique de champion d’hiver avant de penser à soulever le bouclier en fin de saison. Leader avec 4 points d’avance sur  la JS Saoura, concurrent direct,  le CS Constantine (27 points) est parti s’imposer à Tizi-Ouzou vendredi contre la  JS kabylie 2 buts à 1. Un quatrième succès de rang, la 8e lors des 11 dernières sorties, qui vient ajuster un peu plus le costume de leader sur les épaules des ‘’Sanafirs’’.

Cette fois, les joueurs de Abdelkader Amrani ne peuvent plus s’en cacher. Et ils le savent très bien. Ils le reconnaîssent même. Dans un coin de la tête, ils ont l’intention de décrocher le second titre de champion dans l’histoire du club. «On ne doit plus mentir aux supporters, il faut le dire haut et fort, nous avons une bonne équipe et nous allons jouer pour le titre. Une équipe qui gagne à Biskra, à Bologhine et à Tizi Ouzou ne pourra jouer que la première place. Nous allons continuer sur la lancée, gagner le maximum de points et faire plaisir à nos supporters que je remercie d’avoir répondu présents», concède le latéral gauche et capitaine Waid Bencherifa. Pour sa part, Tarek Arama, manager général de la formation constantinoise, a indiqué que «c’est une victoire précieuse qui s’ajoute aux précédents succès. Nous avons bien joué, notamment en seconde période où nous avons appliqué les consignes du coach et dominé la JSK. Je dédie cette victoire à nos supporters qui ont été tout simplement magnifiques.»

Du mental et de la ressource

Contre les ‘’Canaris’’, les Clubistes ont montré beaucoup de caractère car leurs hôtes ont longtemps semblé tenir le bon bout de la partie. Les Lions du Djurdjura ont même été dominateurs lors de la première période. Ce que le coach Amrani n’a pas manqué de relever. «En première mi-temps, la JSK a été plus entreprenante que mon équipe et a réussi à nous marquer un but. Mais, après les changements que nous avons effectués en seconde mi-temps, nos joueurs se sont ressaisis et ont fini par égaliser et marquer un second but et remporter trois points », a décortiqué le patron de la barre technique qui s’est montré à la hauteur de la confiance placée en lui depuis un an maintenant.
Et ce, malgré une fin de saison 2016-2017 très compliquée où ses poulains ont frôlé le purgatoire. Amrani a assuré que « Cette victoire va nous permettre d’aborder la suite du championnat avec un très bon moral ». En tout cas, cette nouvelle excellente opération ne peut que consolider le leadership de la formation de l’antique Cirta qui devrait, sauf grande surprise, terminer la première moitié de saison aux manettes.
Très concevable sachant que le portier Rahmani et ses compères n’ont été défaits qu’une seule fois depuis le début de la compétition. C’était le 8 septembre dernier chez le DRB Tadjnanet. Pour la suite, ce sont 27 points de récoltés sur 33 possibles. La carrure d’un champion à en devenir ?

Abid puissance 11

Les supporters du Chabab y croient dur comme fer. Ils se sont rendus en masse en Kabylie pour encourager Abid & cie. L’attaquant maison a encore une fois frappé avec un doublé pour porter son total à 11e réalisations en 10 apparitions confortant son avance dans le classement des baroudeurs. « Je suis très content d’avoir réussi à inscrire deux buts qui nous ont permis de décrocher les trois points. Je suis très heureux d’avoir frappé encore une fois. Cela prouve que je suis bien.
Je dois cette forme à l’entraîneur Amrani, qui m’a bien pris en charge pendant la préparation», a réagi le goleador non sans oublier de remercier les fidèles du club en notant que «c’est grâce à eux qu’on réalise de très bons résultats. J’espère qu’on pourra rester sur cette lancée et s’offrir d’autres victoires pour espérer terminer la saison comme on l’a commencé ». Le plus dur reste à faire…