Nouveau rebondissement dans l’affaire Neymar-Alvaro Gonzalez. Alors que la chaîne Téléfoot a assuré ne pas disposer d’images confirmant la version des faits du Brésilien, beIN Sports Arabic a indiqué avoir une caméra isolée sur ce dernier.
C’est un épisode qui n’a pas encore fini de faire parler. Après PSG-OM (0-1) dimanche soir, Neymar a assuré avoir été victime d’insultes racistes de la part du défenseur marseillais Alvaro Gonzalez, qui conteste la véracité des propos du Brésilien. Alors que ce dernier, exclu en fin de rencontre, connaîtra sa sanction mercredi, la chaîne Téléfoot a assuré ne pas disposer d’images prouvant la version du Brésilien. Et ce après avoir regardé toutes les images de la rencontre.

une caméra isoée sur neymar
Au vu du contexte sanitaire actuel, la chaîne a fait savoir à RMC Sport qu’elle ne disposait pas de caméras isolées sur Neymar et Alvaro Gonzalez. Elle ne pourra donc pas faciliter l’étude de la commission de discipline. Toutefois, dans la soirée de lundi, la chaîne beIN SPORTS Arabic a pris tout le monde de court. Cette dernière, qui dispose des droits de la Ligue 1, a indiqué avoir des images exclusives concernant cet épisode.
En effet, la chaîne avait bel et bien une caméra isolée sur le Neymar. On peut notamment y voir l’épisode final, où le Brésilien et le défenseur marseillais se provoquent en fin de rencontre, jusqu’à l’expulsion du numéro 10. Un extrait publié sur Twitter par beIN SPORTS Arabic. Les présumées insultes racistes d’Alvaro, elles, auraient eu lieu en première mi-temps. Des images de cette scène (36e minute) existent également. La LFP pourrait décider de les utiliser si elle le souhaite.

La FIFA souhaiterait réformer les championnats nationaux
La FIFA va-t-elle bouleverser les habitudes du monde du football ? Selon La Repubblica, l’instance envisagerait de proposer un nouveau format de calendrier, qui comprendrait notamment des changements drastiques pour les championnats nationaux.
Attention, possible tremblement de terre sur la planète football. Et il pourrait bien être provoqué par la FIFA en personne. Pour tuer « l’ennui » de certains championnats nationaux, souvent dominés par les mêmes équipes (le PSG en France, la Juve en Italie, le Bayern en Allemagne…) et « alléger » le calendrier, comme l’écrivait hier le quotidien italien La Repubblica, l’instance songerait à de grands changements. Et elle voudrait en discuter avec les Ligues avant 2022 et la Coupe du monde au Qatar.
le calendrier bouleversé
Selon le média transalpin, la FIFA souhaiterait notamment abolir la phase retour des championnats nationaux. A la place, une série de matches élimination directe pour déterminer le grand champion. Le but ? Relancer le suspense et éviter que l’ennui s’installe. « Moins de matches, mais des plus beaux », serait le leitmotiv de l’instance. Dans son plan, la FIFA envisagerait le calendrier suivant : les championnats nationaux pendant 5 mois. Ensuite, place aux play-offs et coupes européennes pendant 3 mois. Pour conclure, un mois et demi consacré aux matchs internationaux (septembre ou mars).
Cette réforme du calendrier permettrait donc d’avoir une période réservée pour chaque compétition. Gianni Infantino, le patron de la FIFA, serait en première ligne pour défendre ces possibles (grandes) nouveautés. Les discussions avec les personnes concernées ne devraient plus tarder à débuter. La révolution est en marche…