C’est peu dire qu’ils sont déçus. Les légendes de Manchester United ont assisté avec dépit à l’élimination précoce des Red Devils en Ligue des Champions, et ils avaient beaucoup de choses à dire !
Quel est le pire pour les fans de Manchester United ? Constater la triste élimination de leur équipe à domicile en Ligue des Champions, ou écouter les terribles commentaires des anciens joueurs mancuniens devenus consultants ? Au moins, la deuxième option a quelque chose de jouissif, tant les Paul Scholes, Roy Keane ou encore Rio Ferdinand sortent la sulfateuse à l’heure d’évoquer les résultats de leur club de cœur. Cela n’a pas loupé mardi soir, après le 8e de finale retour de la Ligue des Champions.
Face à l’Atlético de Madrid, les Red Devils semblaient inoffensifs et n’ont pas réussi à inverser la tendance en seconde période. Ils se dirigent vers une nouvelle saison sans trophée. Et cela ne passe pas auprès des glorieux anciens. Désormais consultant pour BT Sport, Paul Scholes, légende du club mancunien, n’a pas été tendre avec l’entraîneur allemand Ralf Rangnick, qui a succédé à Ole Gunnar Solskjaer en cours de saison : «je ne sais pas comment (Ralf Rangnick) a été choisi pour être le manager de ce club. Trouver un bon entraîneur pour cette équipe est une chose très importante. La toute première chose que ce club doit faire pour s’approcher de la victoire en championnat est d’engager un bon entraîneur qui travaille pour cette équipe. Si Diego Simeone les avait dirigés, United serait passé au tour suivant.»

Rio Ferdinand dézingue les joueurs
L’ancien milieu de terrain estime que les problèmes de United ne sont pas terminés et il n’est pas le seul. Également présent sur le plateau, l’ancien défenseur Rio Ferdinand y est aussi allé de ses critiques, et a ciblé les joueurs. «L’équipe de l’Atletico a un groupe d’hommes fiables qui font tout ce que le manager leur demande. Ils comprennent le travail à accomplir et ils ont travaillé en équipe. Alors que l’autre équipe – Man Utd – se regarde en disant: «qui va sortir un tour de magie de son chapeau» ?»
Paul Scholes a remis ensuite une couche sur la vision à long terme des dirigeants mancuniens. «Nous avons eu beaucoup de mal et je pense qu’il y en aura d’autres jusqu’à ce que nous soyons de retour là où nous voulons être. Deux, trois ou quatre ans, ça pourrait être aussi long avant qu’ils ne se battent pour le championnat. Je vous arracherais la main pour ça maintenant. Vous avez vu Liverpool et City pendant ces deux ou trois années, vous saviez qu’ils allaient venir et qu’ils allaient se battre pour le titre de champion. Nous n’avons pas eu cela pendant huit à dix ans depuis le départ de Sir Alex et il n’y a aucun signe que nous nous rapprochons de cela, nous avons l’impression d’aller dans la direction opposée. Il va falloir trouver la bonne personne, le prochain entraîneur ne sera peut-être pas le bon, mais les personnes en coulisses doivent s’assurer que c’est la bonne personne», a-t-il lancé. Un prochain entraîneur qui pourrait être Mauricio Pochettino… n