Six familles habitant la ferme Kheireddine située sur la route de Boukahnifis ont été relogées en urgence dimanche, après l’effondrement partiel du premier étage. Une décision du wali de Sidi Bel Abbès a été prise pour reloger en urgence les familles victimes, suite à sa visite des lieux. Dans une joie sans pareille, les 6 locataires de la ferme Kheireddine ont quitté les lieux vers leurs nouveaux logements situés sur la route de Zerouala à la sortie est de la ville de Sidi Bel Abbès, attendant la prise en charge des 15 autres familles occupant des bidonvilles au niveau de la ferme. L’opération de relogement s’est effectuée en présence du chef de la daïra et des responsables de l’APC de Sidi Bel Abbès qui ont mis à la disposition des nouveaux relogés les moyens matériels et humains pour le transport de leurs meubles vers les nouvelles demeures.
Le chef de daïra a ouvert une enquête sur la situation des 15 familles afin de connaître si elles figurent sur le fichier national du logement afin d’exclure celles ayant bénéficié auparavant d’un logement et relogé celles éligibles. La vétusté de la ferme nécessite son éradication définitive, précise le chef de daïra. Rappelons que 9 neufs personnes issues de deux femmes locataires de la ferme Kheireddine ont été blessées la nuit du vendredi dans l’effondrement partiel du plancher du premier étage de la vieille bâtisse collective et évacuées au centre hospitalo-universitaire Abdelkader Hassani où elles ont reçu les soins nécessaires et rejoint leurs foyers à l’exception d’une mère et ses deux enfants, qui ont subi des fractures.
N. B.