Air Algérie ne va pas tarder à suspendre ses vols en direction de la Chine, pays qui fait face depuis plusieurs jours au coronavirus, notamment la ville de Wuhan, épicentre de cette épidémie qui a déjà fait plusieurs dizaines de morts, alors que le nombre de personnes contaminées se compte par milliers. C’est ce que nous avons appris auprès d’une source responsable au niveau de la compagnie nationale.
La suspension interviendra juste après le rapatriement total des Algériens se trouvant en Chine, nous a-t-elle indiqué. « Air Algérie est en train de rapatrier les Algériens établis actuellement en Chine où qui s’y trouvent en voyage ainsi que les ressortissants chinois en Algérie. Une fois cette opération achevée, ses vols vers ce pays seront suspendus, en attendant le retour à la normale de la situation sanitaire », nous dira notre source, précisant que cette démarche obéit à des considérations purement économiques et que, vu l’impact du coronavirus sur la destination Chine, la compagnie nationale ne pourra pas se permettre de transporter quelques passagers sur un vol qui lui coûte « 2 milliards de centimes », évalue-t-elle. Parmi les vols inscrits dans le cadre de cette opération, celui ayant atterri hier, vers 16H, à l’aéroport Houari-Boumediène, en provenance de la capitale chinoise, avec à son bord une centaine de passagers, entre Algériens et Chinois. C’est le premier vol qui arrive de ce pays depuis plusieurs jours, sachant qu’Air Algérie a dû passer de deux vols à un seul hebdomadaire entre Alger et Pékin pour cause de Nouvel an chinois qui réduit forcément les départs de la Chine, nous fait savoir, à l’occasion, notre interlocuteur.
Le vol pour Wuhan annulé faute de l’aval des autorités chinoises
Outre le vol Pékin-Alger, un autre vol spécial rapatriement d’Algériens résidant actuellement dans la ville de Wuhan, principalement des étudiants, a été annulé à la dernière minute. Et pour cause, l’avion d’Air Algérie, qui devait quitter vers 14H l’aéroport Houari-Boumediène à destination de cette ville n’a pu obtenir l’aval des autorités concernées, entre autorités chinoises et celles de l’aviation internationale, pour effectuer sa mission de ramener au pays une quarantaine de personnes, suite aux instructions données mardi dernier par le Président Abdelamdjid Tebboune pour le rapatriement des Algériens bloqués en Chine dans la ville de Wuhan suite à l’épidémie du coronavirus qui y réduit sensiblement la mobilité, après les mesures prises par les autorités locales contre cette épidémie. Jeudi, à la veille du vol reporté, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a effectué une visite à l’aéroport Houari-Boumediene où il a inspecté le dispositif de contrôle épidémiologique mis en place. Le ministre a également inspecté le service des maladies virales à l’Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) des maladies infectieuses El-Hadi-Flici (ex-El-Kettar) dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. L’hôpital algérois va accueillir 36 Algériens placés en quarantaine à Wuhan, à l’instar de la population et des communautés étrangères dans cette ville.
Le dispositif épidémiologique inspecté à l’aéroport ne concerne pas le contrôle des seuls voyageurs en provenance de Chine, mais aussi d’autres destinations, notamment de Dubaï, d’Istanbul, de Doha et du Caire, a indiqué le responsable du service de contrôle sanitaire aux frontières, Amirouche Harhad, soulignant que toute personne suspectée d’infection par le coronavirus sera évacuée en urgence vers l’EHS El-Hadi-Flici.
Les voyageurs, notamment ceux qui arrivent de Chine, sont soumis à un contrôle médical avant leur embarquement pour rejoindre Alger, où ils sont également soumis à un contrôle effectué par les services algériens pour s’assurer qu’aucun cas suspect ne figure parmi eux, a-t-on aussi souligné sur place. Depuis le lancement par le ministère du dispositif de contrôle, toutes les conditions matérielles et humaines ont été prises pour accueillir les étudiants rapatriés de Chine, a fait savoir, de son côté, le directeur de l’EHS El-Hadi-Flici, M. Bouyoucef.n