Le programme de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) pour les trains de la banlieue d’Alger a été marqué, hier, par des perturbations et des retards. Ce chamboulement de programme a été préalablement annoncé par la SNTF qui l’a justifié par un mouvement de protestation de son personnel, provoqué par l’agression d’un contrôleur au niveau de la gare de Mouzaïa, dans la wilaya de Blida.

Par Feriel Nourine
«La SNTF déplore ce jour, mardi 01 juin 2021, à 10H00 mn, l’agression d’un contrôleur au niveau de la gare de Mouzaïa (Blida) par un voyageur en situation de fraude. Ce comportement déplorable a conduit le personnel des trains à déclencher un mouvement de protestation en solidarité avec leur collègue, victime de cet acte inadmissible, qui a été sévèrement blessé et évacué vers l’hôpital», a écrit l’entreprise dans un communiqué de presse. Précisant que tous les trains de la banlieue d’Alger allaient subir des perturbations et des retards durant la journée d’hier.

Récurrence des agressions et des saccages
L’incident qui s’est produit hier dans la gare de Mouzaïa n’est pas le premier du genre. Les agressions contre le personnel de la SNTF et les opérations de saccage commis contre des trains et autres infrastructures de l’entreprise se sont multipliées de plus en plus ces dernières années. En plus des dommages financiers considérables qu’ils causent à la SNTF, les actes de malveillance impactent fortement le fonctionnement des trains et se traduisent par des perturbations et des retards. Pour la seule année 2020, l’entreprise publique de transport ferroviaire a comptabilisé plus de 233 actes de malveillance, a indiqué dernièrement l’assistant du
Directeur général de la SNTF, Abdelouahab Aktouche.
«Il y a parmi ces actes de malveillance, 25 actes sur les câbles électriques, 80 sur les appareils de voie et 52 sur les appareils de transmission et les signaux, qui ont gravement impacté la marche des trains et causé des perturbations sur leurs horaires de service», a précisé M. Aktouche. Le responsable a signalé, dans le même cadre, que depuis la reprise des activités des trains des voyageurs, la SNTF a enregistré des perturbations sur les horaires notamment sur les navettes Alger/Thénia, Alger/El Afroun et Alger/Zéralda suite à ces actes malveillants. «Ces perturbations sont causées principalement par des actes de malveillance et de vandalisme commis sur les installations de signalisation ferroviaire», a-t-il expliqué. Selon M. Aktouche, il s’agit, notamment de vols de câbles électriques et d’équipements posés tout au long de la voie ferrée et particulièrement dans les endroits isolés.
«Ces actes de malveillance ont causé des dérangements de signalisation qui obligent les conducteurs à réduire la vitesse du train à 30 km/H, afin de préserver la sécurité du train et de ses passagers, comme l’exige la réglementation», a tenu à préciser le même responsable, déplorant, qu’en plus de ces actes malveillants, des accidents surviennent parfois au niveau de ces voies ferrées qui sont utilisées comme espaces de jeux par des enfants ou des adolescents. Ce qui a d’ailleurs poussé la SNTF à saisir l’opportunité de la Journée mondiale de l’enfant, célébrée hier, pour programmer une journée de sensibilisation au profit des enfants.
Au programme de cette journée, prévue pour les enfants riverains des voies ferrées et les élèves scolarisés à proximité des espaces ferroviaires, une série d’activités culturelles et de sensibilisation au niveau d’Oran, Alger, Constantine et Annaba. Concrètement, «un train de l’enfant» devait prendre le départ de la gare d’Agha vers Bab Ezzouar (Alger), de Constantine vers la commune de Gourzi, de Souk Ahras vers l’école primaire Hassiba-Ben Bouali à Sidi Bader et, enfin, d’Oran vers la ville d’Aïn Témouchent, outre des activités ludiques à la gare d’Oran.
A travers cette campagne, la SNTF tend à «sensibiliser les enfants quant à l’importance de garder des attitudes correctes une fois dans le périmètre ferré et de respecter les consignes de sécurité ferroviaire», a-t-elle expliqué, lundi, dans un communiqué annonçant cet événement.