Le ministre de l’Industrie Pharmaceutique, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed, a appelé la direction de l’entreprise “Novo Nordisk” à respecter ses engagements pour l’approvisionnement “continu” du marché en insulines, a indiqué un communiqué du ministère.

Cet appel a été lancé lors d’une audience qu’il a accordée, jeudi, à Mme l’ambassadrice du Royaume du Danemark, Vanessa Vega Saenz, accompagnée de MM Andrezej Popkowski et Laos Bo Smidt, respectivement vice-président senior et Vice- président d’entreprise de la région Europe du sud et de l’est, du Moyen orient et d’Afrique de “Novo Nordisk”, en présence des représentants de la direction Algérie, de la P-dg du groupe Saidal et des cadres du ministère.

A cette occasion, le ministre a appelé la direction de Novo Nordisk à “respecter ses engagements pour l’approvisionnement continu du marché des insulines conformément aux programmes d’importation délivrés et au calendrier de livraison arrêté et de réduire les délais pour la mise en place de plateforme de production et d’exportation de l’insuline après signature de la joint-venture”, précise la même source.

Cette rencontre a également vu les hauts cadres dirigeants de Novo Nordisk “se féliciter de la nouvelle politique pharmaceutique adoptée en Algérie et d’afficher leur pleine adhésion en répondant favorablement aux demandes exprimées par l’Algérie”, ajoute le communiqué.

Dans ce cadre, le Groupe Saidal a confirmé qu’une réunion du comité de pilotage du projet de Joint-Venture à lever les principales réserves notamment sur la répartition de l’actionnariat et la valorisations des apports.

“Les deux parties, à savoir Saidal et Novo Nordisk devraient présenter à la fin des évaluations des expertises un projet final de Joint-Venture au ministère de l’Industrie Pharmaceutique dans les semaines à venir pour agrément”, avance le communiqué.