A l’occasion de l’ouverture des plages dès samedi prochain, le Colonel Farouk Achour annonce que le dispositif de la sécurisation des plages est déjà prêt avec la mise sur le terrain de 11 000 agents sur l’ensemble des plages.Toutefois, il a été déjà enregistré un nombre important de noyés qui s’élève à 105.
Précisant qu’il s’agit de 57 décès par noyade au niveau des plages rocheuses interdites et 48 au niveau des plans d’eau, dont des enfants entre 8 et 16 ans pour la majorité.
Afin de souligner la gravité de ce nombre de noyés, il rappelle que durant toute la saison estivale de l’année passée le nombre de noyé était 124.
Face à ce drame, il lance un appel aux parent pour les sensibiliser à être plus vigilants dans la surveillance de leurs enfants et d’éviter les plages interdites. En soulignant : «Si ces plages ont été interdites, c’est pour de bonnes raisons. Car ce sont des plages qui sont difficiles d’accès pour les missions de sauvetage.» Il affirme également que même au milieu des plages autorisées il faut être vigilant car «un enfant peut se noyer dans dix centimètres d’eau». Au final, le Colonel Farouk Achour réitère son appel aux parents en insistant sur le fait que «les enfants sont sous leur responsabilité. Ils doivent être absolument vigilants et surveiller leurs enfants pour éviter les drames».