Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Felix- Antoine Tshisekedi Tshilombo, a été élu samedi, président de l’Union africaine (UA) pour l’année 2021, lors du 34ème sommet de l’organisation par visio-conférence à Addis Abeba. Le président Tshisekedi remplace, à la présidence de l’UA, le président sud-africain Cyril Matamela Ramaphosa qui a assuré cette mission au cours de l’année 2020. Plusieurs défis attendent le nouveau président de l’UA, durant l’année en cours, dont principalement la lutte contre la pandémie de Covid-19, l’instabilité dans la région du Sahel et la question du Sahara occidental. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine ont entamé samedi les travaux de la 34ème session ordinaire du Sommet de l’UA, sous le thème : « arts, culture et patrimoine : des leviers pour construire l’Afrique que nous voulons ». Tenue par visioconférence, cette session de deux jours devra suivre un rapport sur les progrès réalisés en ce qui concerne la réponse de l’UA à la pandémie du coronavirus en Afrique. Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, qui prend part en qualité de représentant du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, aux travaux du sommet, a appelé au renforcement de la solidarité continentale et mondiale et à l’unification des efforts communs pour lutter contre la pandémie Covid-19, mettant l’accent sur la nécessite de permettre aux pays pauvres d’accéder aux vaccins pour pouvoir sortir de cette crise sanitaire qui affecte les efforts de relance du développement.