La rockeuse du désert Hasna El Becharia sera en concert le 21 février à la salle Ibn Zeydoun, de l’Office Ryadh El Feth (Oref), dès 18 heures, ont affirmé les organisateurs après la confusion déclenchée suite à une annonce de l’Opéra d‘Alger qui avait également mis à l’affiche la rockeuse au goumbri au côté de Souad Asla, à l’occasion du concert du groupe « Lemma de Béchar», prévu le même jour et presque à la même heure, soit le vendredi 21 février à 19H30.

La chargée de communication de l’Oref, Thamila Aoubed, nous a ainsi confirmé que «Hasna El Becharia animera deux concerts à la salle Ibn Zeydoun de l’Oref dans le cadre de la campagne de présentation et de promotion de son nouvel album, intitulé « les Couleurs du désert» qu’elle interprétera sur scène. Le premier se déroulera dans la soirée de jeudi 20 février, et sera réservée aux officiels et à d’autres invités. Le deuxième concert est programmé dans la soirée du 21 février à 19 heures ouvert au grand public et dont le ticket d’accès est fixé à 800 DA». A propos de l’annonce du concert de Hasna El Bacharia à l’Opéra d’Alger, la chargée de la communication de l’Oref nous confie : « Nous avons été aussi surpris par l’annonce de ce concert à l’Opéra d’Alger. Mais dès que nous avons contacté Hasna El Bacharia, elle nous a affirmé qu’elle allait honorer le contrat qu’elle avait signé avec l’Oref et qu’elle sera sur la scène de la salle Ibn Zydoun comme elle s’est engagée à le faire. Ce qui nous a rassuré surtout pour les nombreux fans et mélomanes qui attendent ce concert avec impatience.» Par ailleurs, le concert de «Lemma de Béchar », dirigé par Souad Asla, aura lieu à l’Opéra d’Alger ce 21 février à 19H30 avec un ticket d’entrée fixé à 1 000 DA. Le groupe de la Hadra de Béchar, composée de onze voix féminines et dirigée par Souad Asla, interprétera des pièces dans les styles genres ferda, gnaoui, tindi et hadra à l’instar de «Sidi Moulana», «Slat Lefdjer», «Nebki aâla dnoubi», «Zine elem’ma», «Dikr Errassoul fi lsani mahlaha», «A baba legnaoui hada houwa» et «Lemti» de Souad Asla. L’ensemble « Lemma de Béchar » se produira toutefois sans un de ses membres les plus emblématiques qu’est Hasna El Bacharia qui, selon certaines indiscrétions, ne fait plus partie du groupe féminin suite au quiproquo de la programmation de deux concerts à la même date. Pour rappel, c’est en 2018 que «Lemma de Béchar» séduit les fans de musique diwan, à l’occasion de la sortie de « Lemma » initiée par Souad Asla, qui a réuni onze voix de « mâalmat » de Béchar, suivie d’une tournée nationale et internationale du groupe féminin avec en tête d’affiche Hasna El Bacharia et Souad Asla. Quant à Hasna El Bacharia, elle s’était fait remarquer dès le début des années 2000, lorsqu’elle s’installe en France lors de son passage au Festival « Femmes d’Algérie » au Cabaret Sauvage, par son jeu brut et puissant au gumbri, allié à un sens du rythme étonnant. Elle sort rapidement son premier album « Djazaïr Djawhara» qui connaît un succès retentissant en France, en Algérie et dans tout le Maghreb.