La création d’un festival « Open Space » du théâtre d’expression amazighe des amateurs a été annoncé, avant-hier soir, lors de la cérémonie d’ouverture de la quatrième université d’été aurésienne et des assises du mouvement associatif culturel amazigh et de la société civile, qui s’est déroulée au Théâtre régional de Batna (TRB), en présence du secrétaire général du Haut-commissariat à l’amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, et de nombreuses personnalités du quatrième art.

Le coup d’envoi de la quatrième édition de l’université d’été aurésienne et des assises du mouvement associatif culturel amazigh et de la société civilen initiée par l’association culturelle Tamazgha Forum
Batna, a été notamment marqué par l’annonce officielle de la création d’un festival « Open Space » du théâtre d’expression amazighe des troupes amateurs.
Leïla Ben Aïcha, spécialiste dans le domaine théâtral et également membre fondateur de cette manifestation, a fait savoir que le festival a comme principal objectif, la croissance de la créativité théâtrale amazighe, l’ouverture des voies aux amateurs des planches d’expression amazighe, l’animation de l’espace culturel, la création de l’interactivité entre les artistes et le large public et la promotion de la culture locale et nationale dans le cadre des échanges d’expériences artistiques et culturels.
Lors de cette cérémonie d’ouverture, Si El Hachemi Assad a affirmé, dans une allocution prononcée à cette occasion, l’engagement du HCA à accompagner et appuyer toutes les activités culturelles associatives œuvrant à préserver le legs culturel et historique amazigh à travers tout le territoire national. Il a ajouté qu’à travers ce genre de manifestations, les initiateurs de ces espaces d’échanges œuvrent « à encourager les créateurs dans les quatre coins du pays et valoriser leurs réalisations et prouesses scientifiques et artistiques, en tamazight ou traduits vers cette langue et ambitionne d’enrichir et de promouvoir la langue amazighe».
La date de la tenue du festival, qui sera organisé en collaboration avec le HCA, n’a pas encore été communiquée par les organisateurs. Par contre, il a été confirmé que cette manifestation sera abritée chaque année dans la capitale des Aurès. Il est à noter que la création de ce premier festival avait déjà été lancée, l’année passée, lors de la clôture de la troisième édition de l’université d’été des Aurès du mouvement associatif culturel amazigh et de la société civile par le secrétaire général du HCA en présence de plusieurs associations culturelles amazighes et de spécialistes du quatrième art.

Un programme satisfaisant pour cette édition
Au programme de cette quatrième édition, placée sous le slogan « un théâtre pour tous…l’amazighité langue d’art et de création », qui se poursuivra jusqu’au 30 août, plusieurs spectacles musicaux et de représentations théâtrales, ainsi que des ateliers d’écritures, de mise en scène et de scénographie. Dans le volet artistique, les habitants de la région sont conviés à assister au spectacle artistique et musical en plein air dans la cour du Théâtre régional de Batna avec les troupes Numidas, Sebti Thamouth et les chanteurs Youba, Amir Bourouba qui interpréteront des titres chaoui pour le plus grand bonheur du public de Batna. Dans le volet théâtral, il est à noter l’adaptation par Smaïl Habbar de Tizi Ouzou de la fameuse pièce théâtrale «La poudre d’intelligence », écrite par Kateb Yacine.
Par ailleurs, des conférences et des rencontres seront également animées par des spécialistes dans le domaine sur le théâtre autour de la thématique «l’identité et le patrimoine amazigh», soulignent les organisateurs dans un communiqué parvenu à la rédaction.
Parmi les conférences prévues, celle notamment intitulée « l’Amazighité et la constitution algérienne » qui sera animée par les universitaires Belkacem Abouia, Mabrouk Ghadbane, Mouloud Lounaouci. Quant à la clôture de l’événement, plusieurs hommages seront rendus à des personnalités culturelles algériennes, ainsi qu’une remise de diplôme pour les participants aux ateliers de formation qui, à la fin, interpréteront un « Street Show». Un spectacle musical rassemblant les stars de la musique amazighe sera aussi au programme de cette dernière journée, à savoir de Amara Hamoudi, Nouari Nezar, le Groupe chaoui Iwal, le groupe talsa ainsi que la chanteuse kabyle Tinhinan. <