L’opération des préinscriptions des bacheliers pour l’année universitaire 2020/21 est à l’étape de l’étude des vœux exprimés par les lauréats, qui s’étalera jusqu’au 5 novembre prochain, jour de proclamation des orientations. Cette étape succède à l’entame du processus engagé en ligne la semaine écoulée et qui a vu les nouveaux lauréats au baccalauréat se préinscrire sur le site orientation de l’Ecole supérieure d’informatique (ex-INI) en introduisant le numéro d’inscription au baccalauréat et le mot de passe qui figure sur le relevé de notes de succès à l’examen. Dans cette fiche de vœu, le futur étudiant dispose de 4 à 10 branches de choix. Cette phase a été suivie par celle de la confirmation de préinscription qui a pris deux jours (27 et 28 octobre).
Ces étapes seront suivies, faut-il le souligner, par celle des recours qui concerne les bacheliers qui n’ont pas été orientés vers l’un de leurs choix, pour ne pas avoir eu la moyenne exigée pour la filière souhaitée. Les recours seront étudiés du 6 au 8 novembre et les résultats seront connus le 13 novembre. Il s’agira là de la dernière étape qui ouvrira la voie au début des cours pour les nouveaux étudiants. Il convient de rappeler, à ce propos, que le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait indiqué que le début des cours pour la première année est attendu vers la fin novembre ou début décembre, une échéance qu’il avait justifiée par le temps pris avant la proclamation des résultats du Bac. «La date de début de l’année universitaire 2020/21 serait vraisemblablement fin novembre et début décembre prochain étant principalement liée à l’annonce des résultats du baccalauréat», avait déclaré le ministre. «On ne peut parler de la rentrée universitaire sans prendre en compte la première année universitaire qui est liée aux résultats du baccalauréat, ainsi qu’à l’orientation et aux inscriptions des lauréats, une procédure qui dure environ un mois», a-t-il expliqué. Il faut noter que la procédure d’orientation, de préinscription et d’inscription définitive des nouveaux bacheliers de cette année se fait exclusivement suivant le mode numérique, qui intervient dans un contexte sanitaire inquiétant à cause de la propagation de la pandémie. S’exprimant précédemment à l’occasion de la signature de la circulaire ministérielle relative à l’orientation et l’inscription des bacheliers de 2020, le ministre a précisé que la procédure d’orientation, de préinscription et d’inscription définitive «se fera exclusivement en mode numérique», ajoutant qu’«outre les procédures effectuées suivant ce mode, la prochaine rentrée universitaire verra l’organisation de portes ouvertes exclusivement en ligne avec activation du mécanisme e-paiement pour les droits d’enregistrement.
Par ailleurs, il faut souligner que les universités abordent ces dernières semaines la dernière ligne droite dans l’achèvement de l’année pédagogique précédente interrompue au mois de mars à cause de la pandémie. Une interruption qui a contraint la tutelle à recourir à l’enseignement à distance qui n’a pas connu le succès souhaité pour diverses raisons et sur lesquelles la tutelle se doit de faire une évaluation objective. Ne serait-ce que par anticipation pour une nouvelle année universitaire qui risque d’être impactée dans le cas d’une persistance de la pandémie.