Le drame survenu jeudi passé à Annaba continue de susciter plusieurs réactions. Après le démenti du ministère de l’intérieur du contenu d’un article fun quotidien, c’est au tout de la DGSN.

Lire l’article de Reporters: « Émeutes à Annaba: le ministère de l’Intérieur dément »

Dans un communiqué, daté 23 mai 2020, la cellule de communication de la sûreté de Annaba est revenue sur l’arrestation, mercredi passé, d’un jeune accusé de trafic de drogue et le décès de son père suite aux « tirs de balles en caoutchouc » de la police. « Après ce qui est survenu le 20 mai, des jeunes délinquants » de la commune de Sidi Ammar, « environ 30 personnes, ont jeté des pierres sur le siège de la brigade mobile de police judiciaire » précise la même source.

Lire également l’article de Reporters: « Une arrestation tourne au drame: un mort à Annaba »

Le communiqué ajoute qu’après l’intervention des éléments de la police, les « délinquants » ont été dispersés et le tout « s’est déroulé durant une période de 15 à 25 minutes, contrairement à ce qui a été rapporté dans l’article sur le fait que les émeutes auraient duré une nuit complète ».