Au cours d’un contrôle de routine de conteneurs de marchandises importées, les services des douanes du port d’Annaba ont saisi 10 400 extincteurs, 2 900 protège-volants et 27 800 flacons de désodorisant pour véhicules pour une valeur marchande totale de 4 200 000 DA.

L’opération a été effectuée au niveau de l’entrepôt public sous-douane d’El Allelik où sont déposés des conteneurs qui ont dépassé 21 jours. L’importateur avait déclaré que les conteneurs renfermaient des accessoires automobiles. Ce qui est le cas, mais les quantités n’étaient pas conformes à la déclaration, ce qui constitue une infraction au code des douanes entraînant des pénalités et la saisie de la totalité de la marchandise. Les 2 conteneurs, objet de la saisie, avaient été embarqués de Chine. La marchandise ayant pour origine différents pays avait été importées par un opérateur de la région de Sétif (El Eulma).
Par ailleurs, et sur un autre plan, dans le cadre de la redynamisation des brigades maritimes, des inspections et des contrôles stricts sont effectués sur les bateaux en provenance de l’étranger. Les déclarations des équipages concernant les produits destinés à leur consommation personnelle se sont avérées inexactes, ce qui a donné lieu à des saisies entre autres de bouteilles de spiritueux, de vin et des cartouches de cigarettes. Des saisies qui ne sont pas vraiment importantes mais qui, selon le directeur du port, ont une portée dissuasive pour mettre fin à ce petit trafic qui commence à prendre de l’ampleur.