Les agents des Douanes au niveau de différents postes ont eu une activité intense au cours de l’année dernière, durant laquelle plusieurs tentatives de fraude, de contrebande de contrefaçon, d’inondation du marché de comprimés psychotropes ont été avortées.

Ce résultat positif sur plusieurs plans est l’œuvre de la vigilance des agents affectés aux postes de transit ainsi qu’au niveau de l’important port de pêche d’Annaba. Ainsi, la direction régionale enregistre parallèlement avec satisfaction des importations de divers types. Ces derniers sont considérés comme étant le pourcentage le plus élevé dans les diverses opérations commerciales effectuées notamment au niveau des centres terrestres et maritimes. Le nombre total des déclarations en douane rédigées au cours de l’année écoulée avoisine 29 180 y compris au niveau des postes de transit frontaliers dans la wilaya d’El Tarf, de Souk Ahras notamment Oum Teboul, El Ayoun, Hadadda, etc. L’examen effectué par des experts en déclaration des Douanes classe la direction régionale d’Annaba en quatrième position à l’échelle nationale. Annaba dans cet ordre se taille la part du lion puisqu’elle cumule les 50% concernant uniquement le côté « importation » y compris les activités enregistrées dans les wilayas d’El Tarf et de Souk Ahras. Par ailleurs, on note en ce qui concerne les exportations que le centre de forge a été relativement actif et a connu un mouvement important, puisque 3 800 déclarations en douane ont été enregistrées par des négociants économiques certifiés concernant l’exportation au cours de l’année passée. Dans le cadre de la lutte contre la contrebande à travers les frontières et les bureaux, ces derniers ont contrecarré de nombreuses opérations commerciales illégales. Selon nos sources généralement crédibles, les douaniers de la wilaya d’Annaba ont été très vigilants pour avoir opéré plusieurs opérations qui ont permis de faire avorter des tentatives d’introduire des comprimés des comprimés de psychotropes. Ce volet, ajoute notre source, a connu une activité intense. Les douaniers aidés par leurs sources d’information ont saisi en une courte période plus de
119 000 comprimés hallucinogènes variés. Pour récompenser les agents auteurs de ces prises, un programme de promotion pour 76 agents a été élaboré par la direction régionale qui chapeaute les wilayas Annaba, Souk Ahras, El Tarf. Au cours de l’année passée, 13 000 litiges ont été aussi enregistrés. Pour la violation des échanges et des mouvements de capitaux à destination et en provenance de l’étranger, 64 cas ont été traités et dans la contrefaçon, 70 cas, ont été relevés.
Afin de pouvoir aérer le parc où sont parqués les véhicules saisis, la direction régionale a procédé à 28 ventes aux enchères pour une valeur qui a largement dépassé les 570 millions de dinars algériens. Enfin, en ce qui concerne le trafic de passagers au niveau de l’aéroport les Salines Rabah-Bitat et les postes de transit, plus de 5 millions de passagers ont été traités au rythme de plus de 13 000 passagers par jour. « Les différentes activités de l’année écoulée ont pour seul objectif de protéger l‘économie nationale et d’assurer la sécurité de nos frontières, concluent nos sources.n