L’ambassade de France a annoncé à travers un communiqué que « l’Institut français d’Annaba ouvrira ses portes au public le 18 avril prochain », d’autant que les travaux d’optimisation et de modernisation lancés en 2017 sont « maintenant achevés ».

La cérémonie d’inauguration – également l’occasion du lancement d’un programme artistique spécial – se fera mercredi dès 14 heure 30 en présence de l’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, du conseiller culturel et directeur de l‘Institut français d’Algérie, Grégor Trumel, ainsi que du directeur de l’IF d’Annaba, Bertrand Furic. En effet, l’espace culturel en travaux depuis près d’une année après le lancement d’un appel d’offres remporté par l’entreprise Arcon, avec une maîtrise d’œuvre assurée par le bureau d’étude Mahgoun & Mihoubi, s’ajoute aux cinq centres déjà actifs en Algérie, à Alger, Constantine, Oran, Tizi Ouzou, et Tlemcen. Il bénéficie aujourd’hui d’une réhabilitation de l’ensemble de ses niveaux. Le rez-de-chaussée accueille une salle de spectacle d’une superficie de 250m², le premier étage sera consacré à la promotion de la langue française, ajoute le communiqué. «La même superficie (250 m²) est consacrée à l’étage au département de langue française, pour l’accueil des centaines de personnes désirant apprendre et se perfectionner en français chaque année». L’Institut français d’Annaba, situé pour rappel au 8, boulevard 1er-Novembre-1954, et qui abrite également une médiathèque, un espace dédié aux enfants et à la jeunesse, des salles de cours et d’examens, sera également doté, précise le communiqué, d’un bureau « Campus France » dont la mission est d’accueillir les étudiants souhaitant entreprendre des démarches auprès des universités françaises. Quant au programme culturel devant accompagner l’inauguration, il s’agira notamment d’une série de concerts mettant à l’affiche les groupes tels que l’ensemble de musique funk «Les Pancakes Bros», originaire de la région dunkerquoise, ou encore le projet musical réunissant Hamdi Benani et
Mehdi Hadda, suite à la rencontre des deux artistes sur la scène du théâtre d’Annaba en 2016 avec  représentations programmées du 18 au 21 avril à l’Institut, au théâtre régional ainsi qu’à la Maison de la culture d’Annaba. n