Trois tenues de plongée, 8 paires de palmes, 6 bouteilles à air comprimé, 4 compresseurs, 17 boîtes d’huile pour moteurs marins, 5 dossards, 8 filets de pêche, plus de 150 litres de carburant et 4 kilogrammes de corail ont été saisis le week-end dernier par les éléments de la Gendarmerie nationale à proximité d’Oued Seybouse dans la commune d’El Hadjar,

à une dizaine de kilomètres à l’est d’Annaba. Suite à des renseignements faisant état de la présence d’équipements de plongée et de pillage de corail dans le périmètre en question, des patrouilles mécanisées et pédestres ont été effectuées tout le long des berges d’Oued Seybouse pour découvrir, soigneusement cachés parmi les arbustes poussant au bord de cette rivière, ces équipements qui ont aussitôt été saisis.
Les investigations menées par la Gendarmerie nationale ont abouti à l’identification et à l’arrestation d’un premier suspect au niveau d’El Bouni, une commune limitrophe d’El Hadjar. Lors de son arrestation, l’individu était en possession de 4 kg de ce polype ainsi qu’un GPS utilisé certainement pour ses activités de braconnage. L’enquête se poursuit pour identifier tout le réseau des braconniers ainsi que les receleurs, revendeurs et passeurs, car le corail en question n’est pas vraiment très prisé au niveau local, il prend invariablement le chemin de la Tunisie toute proche pour être une seconde fois revendu en Italie.