Le tribunal d’Annaba a prononcé lundi une peine de huit (8) mois de prison ferme assortie d’une amende de 100 000 DA à l’encontre d’un individu pour « incitation à la violence et discours de la haine », rapporte l’APS. Le tribunal a acquitté le même prévenu du chef d’accusation « incitation au vol et au trouble à l’ordre public », dont il était inculpé, et pour lequel il s’est présenté en audience de comparution immédiate, selon la même source. L’accusé a fait l’objet de deux poursuites dans deux affaires, la première relative à « l’incitation à la violence et discours de la haine » et la seconde concernant « l’incitation au vol et au trouble de l’ordre public » après son interpellation par les forces de l’ordre pour la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux, où le mis en cause tenait des propos haineux, appelant à la violence et au crime, selon les explications fournies. Le procureur de la République près le tribunal d’Annaba avait requis, il y a deux semaines, dans ces deux affaires, une peine de cinq (5) ans de prison ferme dans la première affaire, et une seconde peine d’un an de prison ferme dans la deuxième affaire.