Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud, a affirmé dimanche à Annaba que ses services entendent livrer 656 nouveaux équipements éducatifs dans les trois paliers en prévision de la rentrée scolaire 2019-2020. «Le ministère de l’Habitat s’attèle à mettre ces équipements scolaires à la disposition du secteur de l’Education nationale», a souligné le ministre dans une déclaration à la presse, en marge de la pose de la première pierre d’un projet de réalisation de 3.077 logements de type location-vente au pôle urbain Ain Djebara, au cours de sa visite de travail à Annaba. «A ce jour, il a été procédé à l’établissement de 400 procès-verbaux (PV) de réception de structures scolaires dont neuf équipements à Annaba», a détaillé le ministre, ajoutant qu’il s’agit-là du «plus grand nombre d’équipements scolaires réceptionnés durant l’actuelle décennie». A cette occasion, Kamel Beldjoud a précisé que la réception de structures scolaires et autres équipements sportifs et de santé rentre dans le cadre de la stratégie de son département ministériel relative à «l’obligation de doter les nouvelles cités et agglomérations de structures d’accompagnement nécessaires». Sur le projet de la nouvelle ville «Draâ Errich» devant abriter 250.000 logements, le ministre a réitéré l’engagement de l’Etat à «poursuivre les efforts pour parachever, dans les meilleurs délais, les projets des nouvelles villes programmées à l’échelle nationale et qui sont au nombre de six (6)». La priorité dans la réalisation des projets de logements à lancer «prochainement» sera donnée aux bureaux d’études et aux entreprises nationaux, a insisté le ministre, affirmant que «tous les moyens financiers nécessaires ont été mobilisés par l’Etat». Sur place, le ministre a écouté les préoccupations des représentants des familles occupant les habitations menaçant ruine, à la cité Dorbane à Oued Forcha au centre-ville de Annaba, et a encouragé les familles concernées (24 familles) à «accepter la proposition de leur évacuation, dans les brefs délais, aux logements loués en attendant la réhabilitation de leurs habitations». Relevant la «gravité de la situation», Kamel Beldjoud a souligné que «toutes les parties doivent assumer leur responsabilité devant les instances judiciaires en cas d’incident». Ces familles ont refusé de quitter leurs logements et d’habiter temporairement au pôle urbain Kalitoussa, dans la commune de Berrahal, a-t-on souligné. Dans une rencontre avec les cadres locaux de son secteur, le ministre a appelé à «la relance de l’opération d’élaboration des listes des bénéficiaires du nouveau programme des logements promotionnels aidés (LPA) contenant 121.000 unités à l’échelle nationale». Il a également annoncé l’inscription d’un quota supplémentaire de 500 LPA et 500 aides financières à l’habitat rurale au profit de la wilaya d’Annaba. Le ministre a visité les projets de réalisation d’une brigade de la gendarmerie nationale, d’une unité de sûreté urbaine, de deux collèges d’enseignement moyen (CEM) et de trois groupes scolaires implantés au pôle urbain Kalitoussa. n