Gareth Southgate sera-t-il toujours sur le banc de la sélection anglaise lors de la campagne qualificative de l’Euro 2024 ? Nommé en septembre 2016, le technicien de 52 ans a émis des doutes, hier, sur son avenir avec les Three Lions après l’élimination de l’Angleterre face à la France (1-2) en quarts de finale de la Coupe du monde. « J’ai rencontré beaucoup de moments difficiles lors des 18 derniers mois », a-t-il d’abord déclaré à The Telegraph.
« Beaucoup de choses ont été dites et écrites lors de la soirée aux Wolves (ndlr : l’Angleterre a été corrigée par la Hongrie en Ligue des nations à domicile, 0-4). Beaucoup de choses dans ma tête sont vraiment conflictuelles en ce moment. Ainsi, je veux vraiment être sûr de prendre la bonne décision et savoir si rester est une bonne chose. Je ne veux pas me rendre compte dans quatre ou cinq mois que j’ai pris la mauvaise décision. C’est trop important pour tout le monde donc il ne faut pas que je me trompe », a ajouté le sélectionneur, sous contrat avec la FA jusqu’en 2024.
Avec Gareth Southgate à sa tête, l’Angleterre a atteint les demi-finales du Mondial 2018 et la finale de l’Euro 2020 mais s’est également renforcée avec de nombreux jeunes talents comme Jude Bellingham ou Bukayo Saka.
Si Mark Bullingham, le patron de la fédération anglaise, aimerait le voir rester, d’autres pistes seraient étudiées en coulisses, comme Mauricio Pochettino, Thomas Tuchel, Brendan Rodgers ou Steve Holland (ndlr : l’adjoint de Gareth Southgate), précise The Telegraph.