Le cauchemar continue pour Tottenham. Après l’humiliation reçue face au Bayern Munich (2-7), mardi dernier, les Spurs ont sombré sur le terrain de Brighton (3-0), pour le compte de la huitième journée de Premier League hier. Hugo Lloris, gravement touché au coude gauche, a dû être évacué sur civière dès le début du match. Les joueurs de Mauricio Pochettino concèdent (déjà) leur troisième défaite de la saison et pointent provisoirement à la sixième place de la Premier League.
Face à Brighton, les Spurs ont sombré collectivement, totalement dépassés dans tous les compartiments du jeu. De l’autre côté, les Seagulls ont livré une partition exemplaire, emmenés par un héroïque Connolly (19 ans), auteur d’un doublé (32e, 65e) pour sa première titularisation en Premier League, sous les yeux d’un public conquis.
Totalement asphyxié par l’intensité déployée par les coéquipiers de Neal Maupay – qui a inscrit son troisième but en championnat (3e) – Tottenham n’a que rarement réussi à proposer du jeu. Voire jamais. Offensivement, Kane (1 tir – non cadré) et Son (0 tir) ont été fantomatiques, et seul Lucas a su apporter un élan de fraîcheur lors de son entrée, à la 73e minute. En vain.
10 buts encaissés en deux matches
Défensivement, la statistique fait mal : 10 buts encaissés en 2 matches. Et déjà 22 depuis le début de la saison, toutes compétitions confondues, soit deux par rencontre. Une moyenne qui ne colle pas à un club du standing de Tottenham, qui devra composer sans son capitaine Hugo Lloris durant les prochaines semaines certainement. Sérieusement touché au niveau du coude gauche dès l’entame du match, le gardien français loupera très certainement le prochain rassemblement de l’équipe de France. Mais, ce qui paraît le plus préoccupant dans cette lourde défaite des Spurs, c’est l’absence totale de réaction. Passif, le club londonien n’a jamais semblé en capacité de revenir dans la rencontre. Le passage en 3-5-2 proposé par Pochettino au retour des vestiaires n’a pas non plus été le détonateur d’une équipe de Tottenham qui a failli collectivement sur toute la ligne.
Alors que le dernier succès à l’extérieur de Tottenham en Premier League remonte au… 20 janvier 2019, les coéquipiers de Moussa Sissoko vont rapidement devoir réagir à domicile, le 19 octobre prochain face à Watford. D’ici là, la trêve internationale va probablement faire du bien à un groupe qui n’avance plus et à un homme, Mauricio Pochettino, qui va bénéficier d’un peu de répit dans ce chaos ambiant.n