Amine Gouiri, l’attaquant de Nice, a avoué qu’il avait l’équipe de France « dans un coin de (s) a tête » dans un entretien au « Dauphiné Libéré ». Après une première bonne saison avec Nice, l’ancien Lyonnais Amine Gouiri espère confirmer cette saison sous les ordres de Christophe Galtier, le nouveau coach des Aiglons.
« Il m’a confirmé que j’évoluerai dans l’axe cette saison, ce qui est encourageant puisque cela reste mon poste de prédilection », a expliqué Gouiri dans un entretien accordé au Dauphiné Libéré.
«Peut-être que ma polyvalence m’aidera à l’avenir »
L’attaquant a confirmé qu’il se sentait « bien » à Nice. « Le plus important c’est que pour la première fois de ma carrière, l’an dernier, j’ai pu enchaîner les matches, a-t-il rappelé. Je n’oublie pas que c’était ma première vraie saison en Ligue 1. J’ai progressé, mais il me reste encore beaucoup d’aspects de mon jeu à améliorer et je veux aussi travailler mes points forts. » Amine Gouiri (21 ans), s’est pourtant fixé des objectifs très élevés. « Forcément que les Bleus sont dans un coin de ma tête, a-t-il affirmé. À moi de continuer de travailler, de tout mettre en œuvre pour y arriver, parce que parfois ça peut aller vite. Il y a une grosse concurrence aux postes de devant, mais peut-être que ma polyvalence m’aidera à l’avenir. » n