Actualisé à 10h00 (GMT+1)

La ville d’Annaba a vécu une soirée bien mouvementée hier, jeudi 18 mars. Des dizaines de personnes se sont regroupés face à l’entrée de la salle des fêtes, « Tassili » pour dénoncer une cérémonie de mariage qui se déroulait à l’intérieur. « Comment osent-ils se regrouper alors que le coronavirus est en train de se propager ! » criaient certains d’entre eux et d’autres de se poser la question, à haute voix; « mais qui les a autorisé?». Plusieurs parmi les protestants soupçonnaient des cas de Coronavirus parmi « les invités au mariage« .

Lire l’article de « Reporters« : « Lutte contre le coronavirus: Tebboune décrète l’interdiction des marches et des rassemblements »

Devant l’ambiance électrique qui y régnait, les services de sécurité et la protection civile n’ont pas tardé à arriver sur les lieux. Sur plusieurs vidéos, partagées sur les médias sociaux, il est montré l’évacuation de quelques personnes. Selon plusieurs témoignages elles ont été « orientées » vers l’hôpital « Ibn Rochd » pour subir des tests de dépistage.

Voir la vidéo de « Reporters »:

La wilaya ferme la salle des fêtes

Ce jeudi matin, et dans un communiqué publié sur sa page facebook officielle, la wilaya d’Annaba annonce la « fermeture définitive » de la salle « Tassili », tout en précisant que son propriétaire « n’a pas une autorisation d’exploitation valide ». Cette décision survient évidemment après ce qui s’est passé mercredi soir sur les lieux. Dans le même texte, la cellule de communication de la wilaya annonce la « fermeture temporaire des salles des fêtes » de la commune d’Annaba.

Le communiqué de la wilaya d’Annaba