Afin d’interpeller, encore une fois, les pouvoirs publics à « assumer leurs responsabilités» face au conflit opposant le Cnapeste aux responsables du secteur de l’Education nationale, la Fédération des associations des parents d’élèves de la wilaya de Béjaïa (FAPEWB) appelle à une marche pacifique mardi, à 11H, au chef-lieu de wilaya.

En effet, à l’issue de sa réunion extraordinaire, tenue, avant-hier, au lycée El Hammadia (ex-polyvalent) de Béjaïa, le conseil de wilaya de la FAPEWB, élargi aux parents d’élèves des trois paliers confondus, a décidé à l’unanimité de ses membres de réinvestir la rue pour appeler les pouvoirs publics à « prendre leurs responsabilités », suite à la décision du syndicat autonome Cnapeste de poursuivre sa grève illimitée, entamée le 16 janvier dernier, bien que la justice l’ait déclarée « illégale ».
La marche initiée par les parents d’élèves aura pour point de départ le lycée polyvalent pour se terminer devant le siège de la wilaya de Béjaïa, précise-t-on dans le communiqué de la FAPEWB.
« Nous avons décidé d’appeler à une marche des parents d’élèves, mardi prochain, à Béjaia, pour interpeller les pouvoirs publics à assumer leurs responsabilités face à cette crise qui secoue le secteur de l’Education nationale de notre wilaya dont la scolarité de nos enfants est sérieusement menacée », a indiqué à la presse locale Djoudi Touazi, président de la FAPEWB, à sa sortie de la réunion extraordinaire de son organisation.
Selon lui, plus de 500 parents d’élèves ont pris part à cette AG extraordinaire qui aura duré plus de quatre heures. M. Touazi a tenu à préciser que sa fédération demande aux pouvoirs publics l’application stricte des lois de la République sur le droit de l’enfant à la scolarité, consacré par la Constitution. A ce titre, une lettre signée au nom du conseil de wilaya de la Fédération des parents d’élèves de Béjaïa sera remise au premier responsable de la wilaya, au terme de la manifestation de rue de mardi prochain, a-t-il ajouté. Rappelons que la même fédération des parents d’élèves a déjà organisé, la semaine écoulée, un rassemblement de protestation devant le siège de la wilaya de Béjaïa pour appeler à l’arrêt immédiat du mouvement de grève illimitée qu’observent les enseignants du Cnapeste depuis le 16 janvier dernier.